Louise te Poele

Ce n’est pas seulement une beauté facile dans la Nature morte photographique de Louise te Poele. L’artiste utilise des déchets de litière comme élément indispensable. Une pièce ondulée en plastique, des pailles en paille, une prise ici ou là, elle a été choisie avec le plus grand soin et de manière telle qu’elle ne peut que. Tout est périssable, souffle, meurt. Mais pour ce point, il est trop tard pour nous voir les plus beaux côtés de cet univers temporaire. Avec la bonne exposition, la composition et la vitesse d’obturation, il capture la scène pour toujours. Avant que l’oiseau s’envole, avant que le plastique ne tourne finalement vers le ciel.

Elle a également fait son travail interactif, elle a développé une application qui lui fait vivre la vie.

 

 

Yellow_Louise te PoeleWhite SwanSwarm_Louise te PoeleCity Bird_Louise te Poele